Comment faire une murale à Horta

2 July 2015

C’est une tradition nautique incontournable: tous les bateaux de passage à Horta doivent laisser leur trace pour que le reste du voyage soit de bon augure. J’ai lu pour la première fois à ce sujet dans La V’limeuse et à voir à quel point tous les murs sont occupés par des murales, tous les équipages qui font la traversée de l’Atlantique sont superstitieux!

Le temps commençait à nous manquer et même si leur coeur n’était pas présent pour accomplir cette besogne, il faillait néanmoins le faire. Notre départ était prévu pour le lendemain matin et nous n’avions pas de peinture, pinceaux, etc. Grâce à un bon samaritain qui nous a indiqué un dépôt de peintures laissées par d’autres marins, on a trouvé quelques pots. Après un caucus entre Sounda, moi et Kim, il y avait divergences d’opinions. Sounda préconisait quelque chose de rapide et simple et moi, une oeuvre de qualité. J’ai donc pris les rennes du projet pendant que Sounda s’occupait de Maël et Lohan.

On mélangé quelques pots pour obtenir du noir, mais nous ne pensions pas que l’asphalte absorbait autant la peinture. Il nous a fallu faire 3 mélanges, toutes avec une teinte de gris foncé différentes… Très moche comme résultat! La prochaine fois, on achète du noir, on fait le fond une journée et la murale la suivante!

On a au moins eu un effet bonus intéressant sur notre typographie jaune sur fond-foncé-pas-sec… 🙂

 

IMG_5208 IMG_5210 IMG_5215 IMG_5222 IMG_5223

Go top