L’Europe, partie 1

De juillet à octobre 2016

Voir la carte

Nos premières navigations en eaux européennes

Splendeurs architecturales, froideur humaine

Le rythme de nos escales en Europe a été suffisamment lent pour apprécier chacune d’elle. Après notre surprise initiale concernant la température de l’eau (beaucoup plus froide que nous l’imaginions), nous avons opté pour l’exploration des milieux urbains. L’histoire, les monuments, les musées et les églises nous ont fascinés sur cet itinéraire.

Après Séville, nous étions en manque de chaleur, d’eau chaude et de plages. Nous avons donc profité d’une fenêtre météo pour rallier Formentera à partir de Cadiz, avec un arrêt de 24 heures à Gibraltar. Ce fut une première expérience de traversée pour Sounda et les enfants, qui s’est avérée plutôt positive.

Bien que nous avions fait la rencontre d’un équipage fort sympathique (Asfâr), nous avons été surpris du manque de chaleur humaine. L’individualisme semble faire la loi et nos tentatives pour extirper des sourires des gens que nous avons croisés se sont soldés par des échecs.

L’Europe, partie 1

Faro

L’Europe, partie 1

Cadiz

L’Europe, partie 1

Formentera

Aller en haut