Les îles vierges

Show map

Le berceau des pirates

…est maintenant soumis à un peu trop de règles à notre goût!

Les îles vierges sont fascinantes à bien des égards: civilisées et organisées (elles sont sous la juridiction des États-Unis ou de l’Angleterre), parfois sauvages (Culebrita, St-John) mais souvent achalandées. On réussi à trouver ici et là des endroits fabuleux, mais ils sont difficiles à dénicher. Pour nous, la magie de ces îles s’est opéré grâce à la rencontre d’un autre bateau québécois, La Smala, avec qui nous avons multiplié les soirées où plaisirs et rires étaient omniprésents.

Les îles vierges

Vieques

Nous avons été accueilli à Vieques par un capitaine excentrique qui avait beaucoup d’histoires à raconter. Grâce à sa générosité avec les locaux et l’intervention du parrain de la mafia locale, Vieques est, selon ses dires, sécuritaire. Il n’en subsiste pas moins un voile de méfiance et de mépris de la part des locaux à notre égard, qui nous a plutôt refroidi sur cette destination.

Les îles vierges

Culebra

S’il y a une destination que la présence des enfants nous a empêché d’apprécier à sa juste valeur, c’est Culebra. Alimenté par un flot de jeunes touristes à la recherche d’endroits hors des sentiers battu pour faire la fête, Culebra prend vie la nuit. Le jour, le spectacle se déroule à la plage de Flamenco où les créatures les plus jolies les unes que les autres se déhanchent pour le plaisir des yeux. Il y a aussi, en ville, des bars fréquentés par une faune plus ‘nautique’, mais nous n’avons pas pu réellement nous y attarder.

Les îles vierges

Culebrita

Minuscule île voisine de Culebra, Culebrita est un diamant brut à découvrir. Arborant la plus belle plage des environs, c’est aussi une île déserte qui n’est fréquentée que par quelques bateaux le jour. Le phare à son sommet mérite une petite visite et le côté ouest de l’île est intéressant pour faire de l’apnée. Nous serons témoins ici du plus beau coucher de soleil de 2015.

Les îles vierges

St-Thomas

L’île de St-Thomas est de loin celle qui est la plus fréquentée par les touristes. Grâce à son port très profond, les bateaux de croisière peuvent y déposer des cohortes de touristes d’un jour, qui sont pour la plupart, intéressés seulement par les boutiques hors taxes. Dans notre cas, ce fut une escale technique pour s’avitailler en nourriture et le point de rencontre de La Smala, que nous avions croisé dans les Bahamas. Nous les avons invité à bord de Jayana pour une virée au parc national de Buck Island, une journée qui fut mémorable. Finalement, nous y avons fait réparé notre moteur d’annexe qui faisait des siennes depuis notre départ.

Si vous passez dans le coin, ne manquez pas de passer une commande au bateau-pizza! Leurs pizzas sont succulentes…

Les îles vierges

St. John

De toutes nos escales dans les Vierges, St-John est définitivement la plus belle île. La presque totalité de l’île est maintenant protégée, ce qui nous permet d’apprécier des paysages qui ne sont pas défigurés par le développement immobilier. Il y a des dizaines de sentiers pédestres accessible à partir des mouillages et les fonds sous-marins accessible en apnée sont assez joli. Nous avons parcouru la totalité de la côte sud de l’île. Dois-je préciser que les folies avec La Smala ont continué?

Les îles vierges

Jost Van Dyke

Jost Van Dyke marque notre entrée en territoire britannique. Ici, on se sent moins surveillés et moins contraints par tous les règlements. Cependant, nous devons composer avec les bateaux-zinzins. Nous sommes au paradis de la location de bateaux et les capitaines ne sont pas tous très compétents. Il faut donc rester à l’affut car ils sont parfois de véritables dangers publics.

Pour le reste, nous retrouvons le Painkiller, ce cocktail un peu dangereux à consommer en quantité, et les plages à majorité masculine. (qui reste un portrait fidèle de la composition des équipages.) Nous avons droit à des applaudissement lors de notre amarrage à un mooring, cul à la boué, pour nous permettre de le réparer. (Les autres étant tous pris). Finalement, il existe à l’est de Jost Van Dykes une île (Sandy Spit) et un bain à remous (Bubbly Pool) où nous avons eu beaucoup de plaisir avec La Smala…

Les îles vierges

Norman Island

C’est à Norman Island il y a 5 ans que j’ai découvert l’existence du Willy T. Un bar unique où j’y ai vécu des moments mémorables et bien arrosés. Malheureusement cette année, la moyenne d’âge des autres bateaux était beaucoup plus grande que la nôtre, et le bar était à peu près vide passé 22h… Dommage!

À côté de Norman se trouve The Indians, l’un des derniers endroits du coin pour voir des coraux dans toute leur splendeur. Toute la famille s’y est beaucoup amusé.

Finalement, C’est à Norman Island que Kim nous a rejoint. Elle venait de parcourir la moitié de la planète car elle était parti de l’Australie. Elle devait initialement rester avec nous 4-6 semaines, mais sera du voyage pendant 3 mois!

Les îles vierges

Virgin Gorda

Par un heureux concours de circonstances, je retrouve à ici mon professeur du cours Traverser l’océan à la voile: Benoit Villeneuve. Auteur du livre du même nom, c’est un homme fascinant à bien des égards. Ce fut avec un grand bonheur que nous avons pu nous rencontrer à Virgin Gorda et plus précisément, dans un lieu géologiquement fort intéressant: The Baths.

Amalgame d’énormes cailloux ronds empilés les uns sur les autres, l’expérience consiste ici à se promener dans les interstices et découvrir des jardins secrets où la lumière, l’eau et la pierre forment des tableaux de toute beauté.

Les îles vierges

Beef Island

Les îles vierges

Anguilla

Les îles vierges

Saint-Barthélemy

Les îles vierges

Saint-Martin

2 comments

  1. Comment by Lise Beauséjour

    Lise Beauséjour 19 April 2015 at 4:26 pm

    Bravo Sylvain, très beau site, photos à nous couper le souffle. Merci de nous en donner autant ! Heureuse continuation à toute l’équipage !

  2. Comment by leclerc blandine

    leclerc blandine 11 May 2015 at 5:25 pm

    je suis très impressionnée par la famille Robinson Crusoé….Les enfants seront remplis de souvenirs ,d’odeurs et de couleurs .Bon vent et je vous souhaite une bonne continuation Blandine leclerc

Comments are closed.

Go top